menuMENU
Brève20 juillet 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Scolarisation des enfants autistes : 11,1 millions d'euros répartis sur 3 ans

Une instruction du 15 avril 2020, publiée au Bulletin officiel des Affaires sociales du 15 juillet, répartit entre les régions une enveloppe de 11,1 millions d'euros (pour la période 2020-2022) destinée à financer « des dispositifs d’accompagnement médico-sociaux favorisant les parcours scolaires des collégiens et lycéens autistes », en unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis) par exemple. La stratégie nationale Autisme prévoit en effet l’ouverture de 1 200 places en dispositifs Ulis dans les collèges et lycées, dont 500 places dédiées à des élèves autistes en lycées et centres de formation d'apprentis (CFA).

L'accompagnement médico-social dont il est question (qui vient en appui des dispositifs de scolarisation adaptés, des Ulis ou des dispositifs d’autorégulation) « peut revêtir des formes diverses et mobiliser des services d’éducation spéciale et de soins à domicile (Sessad), des pôles de compétences et de prestations externalisées (PCPE), etc., en fonction des besoins recensés sur chaque territoire », explique le document.

À titre exceptionnel, et sur accord de la délégation interministérielle à la stratégie autisme, une partie des crédits peut être utilisée afin de répondre au besoin de renforcement d'unités d'enseignement élémentaire autisme (UEEA) ou de création d'unités d'enseignement maternel autisme (UEMA) « lorsque la situation locale l’exige ».

L'instruction contient, en annexe, un tableau indiquant la répartition régionale et pluriannuelle des 11,1 M€. Dans le détail, 6,3 M€ sont délégués pour les années 2019-2020, 2,4 M€ en 2021 et encore 2,4 M€ en 2022.

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres