menuMENU
Brève13 mai 2022
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Revalorisation des travailleurs sociaux : vers une opposition majoritaire ?

Mis à la signature jusqu'au 13 mai, l'accord du 2 mai relatif à l'instauration d'une revalorisation salariale de 183 euros net par mois pour les travailleurs sociaux, proposé par la confédération Axess dans la branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale (Bass), ne sera signé que par la seule CFDT.

Les trois autres syndicats représentatifs devraient faire opposition. En effet, Sud et FO avaient déjà annoncé qu'ils ne signeraient pas et s'opposeraient à cet accord au motif qu'il laisse les personnels des filières techniques et administratives de côté. Après quelques jours de consultations internes, la CGT annonce qu'elle rejoint ce front des non-signataires et s'apprête à faire valoir son droit d'opposition.

À travers ce rejet, « nous voulons envoyer un signal fort aux employeurs et au gouvernement pour qu'ils revoient leur copie », commente Christophe Climaco, représentant CGT. Et de poursuivre : « on ne peut pas laisser les personnels techniques et administratifs, qui perçoivent les plus bas salaires, à l'écart de ces revalorisations ».

Si cette opposition majoritaire est confirmée, les employeurs devraient prendre une recommandation patronale pour mettre en œuvre cette augmentation promise par le Premier ministre le 18 février.

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres