menuMENU
Brève14 septembre 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Mobilisation internationale pour la lutte contre l'âgisme

Deux responsables des ressources humaines discutent des candidats à un poste. Une femme d'expérience est en concurrence avec un jeune « guerrier ». Le sélectionneur lance : « Une femme, c'est toujours un nid à problèmes, non ? », avant de rectifier, devant l'incompréhension de sa collègue : « J'ai voulu dire vieille, elle a 53 ans, la meuf ! ». Autrement dit, les protagonistes de ce très court-métrage condamnent le sexisme mais pas la discrimination par l'âge.

Trois spots d'environ une minute sont ainsi proposés par les sociétés savantes de gérontologie d'une trentaine de pays, qui lancent une campagne mondiale de lutte contre l'âgisme. Baptisée #OldLivesMatter – sur le modèle du hashtag #BlackLivesMatter (popularisé après la mort de George Floyd aux États-Unis) –, elle vise à alerter les populations sur « la discrimination la plus courante, la plus banale et la plus universelle ».

Le professeur Olivier Guérin, président de la Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG), estime que « la société pourra retirer un avantage de cette population vieillissante, si nous vieillissons tous en meilleure santé. Mais pour cela, nous devons éliminer les préjugés âgistes ».

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres