menuMENU
Brève11 juin 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

[Long format] Les jeunes précaires, encore fragilisés par la crise

Les 18-25 ans sont parmi les plus touchés par les conséquences sociales et psychologiques de la crise liée au Covid-19. Semblent s'en sortir un peu mieux ceux qui sont entourés par leur famille, ou encore ceux qui ne sont pas dans l'obligation d'avoir un job alimentaire.

En fait, ceux qui ont un filet de sécurité.

Mais quand, à 20 ans, on est seul dans la vie ? Quand, dès 18 ans, on ne peut compter que sur soi ?

Le sort des plus vulnérables et isolés - ex-MNA, jeunes en rupture familiale, anciens enfants placés - inquiète les professionnels, qui réclament pour eux l'opportunité de rétablir une égalité des chances, et la possibilité d'un accompagnement renforcé, sur du temps long.

Pour aller plus loin sur le sujet, faire le point sur les débats en cours en matière d'aide aux jeunes, découvrir un dispositif dédié, qui privilégie l'octroi d'un logement avant tout, lisez notre dernier dossier long format : → « Avoir 20 ans... et zéro famille en 2021 »  

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres