menuMENU
Brève30 avril 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Les mesures du Ségur au menu du budget 2021 des établissements de santé

Les orientations relatives à la première campagne tarifaire et budgétaire des établissements de santé pour 2021 sont fixées par une circulaire du 21 avril. Au total, plus de 26 milliards d'euros (Md€) sont délégués, « dont plus de 8,8 Md€ correspondent à des mesures nouvelles par rapport aux financements historiques des établissements de santé ».

Cette campagne met notamment en œuvre les engagements prévus par le Ségur de la santé. Ainsi, une enveloppe de 1,4 Md€ est prévue pour financer la revalorisation socle des personnels non médicaux et médicaux des établissements de santé des champs de la psychiatrie, des soins de suite et de réadaptation, etc.

Des crédits sont également délégués afin de financer d'autres mesures issues du Ségur, telles que :

  • le renforcement des équipes mobiles psychiatrie précarité (EMPP) intervenant dans la rue ou dans des lieux sociaux fréquentés par les personnes en difficulté (CHRS, hébergement d'urgence...), à hauteur de 10 millions d'euros (M€) ;
  • la mise en place d'une offre de prise en charge intégrée « ville - hôpital - médico-social » pour les personnes âgées (2,2 M€ alloués aux établissements d'hospitalisation à domicile) ;
  • le renforcement de l'activité des unités d'accueil et de soins des patients sourds, pour un montant de 484 M€.

En outre, comme habituellement, des enveloppes sont prévues pour l'accompagnement des établissements de psychiatrie (110 M€) et les parcours d'admission directe des personnes âgées à l'hôpital (55 M€).

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres