menuMENU
Brève23 février 2021
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Habitat inclusif : quinze associations exigent un "engagement fort" de l’État

À la veille du comité de pilotage de l’habitat inclusif du 24 février, quinze réseaux associatifs (dont APF France handicap, Croix-Rouge habitat, Una, Unapei, ADMR…) réclament « un engagement fort de l’État » pour développer ces nouvelles formes d'habitat pour les personnes âgées et handicapées. Ils se félicitent de la création de l’aide à la vie partagée (AVP), « première traduction concrète » du rapport Piveteau/Wolfrom, tout en appelant à « aller plus loin ».

Mettre en œuvre la stratégie nationale de déploiement de l’habitat inclusif « passe par plusieurs autres conditions de réussite », indiquent les associations. En particulier, elles plaident pour « mobiliser les acteurs dans la durée par un dispositif de pilotage partenarial au niveau national afin d’accompagner le déploiement dans les territoires ». Autres nécessités : rendre effective la conférence des financeurs de l’habitat inclusif dans chaque département et favoriser les initiatives locales « avec une souplesse dans la formule d’habitat choisie ».

Enfin, elles invitent à faire évoluer le cadre qui s’applique au volet immobilier de ces opérations par des financements articulés avec ceux du projet social, qui prennent en compte à la fois la dimension « logement » mais également celle des « espaces de vie partagés ».

À lire également :

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres