menuMENU
Article10 novembre 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Ehpad : les vagues se suivent et ne se ressemblent pas, selon le Synerpa

Sans être optimiste, le Synerpa estime que la situation dans les Ehpad en cet automne n'a rien à voir avec celle qui prévalait au printemps. Pour pallier le manque de personnels, le Synerpa propose de multiplier rapidement les expérimentations, notamment une formation d'accompagnant en gérontologie.

Pour cette première visioconférence de presse depuis le reconfinement, le Synerpa qui regroupe essentiellement des Ehpad et des structures d'aide à domicile commerciaux, s'est montré beaucoup moins alarmiste qu'il ne l'était au printemps dernier. Florence Arnaiz-Maumé, la déléguée générale du syndicat, a voulu montrer que la seconde vague (« nous allons avoir quatre à six semaines difficiles », prévoit-elle) ne ressemblait en rien pour les Ehpad à la première. Elle a défendu le maintien sous condition des visites des familles car « l'isolement est fracturant ». Reste que, lorsque les établissements manquent de personnel, c'est souvent le premier poste qui est réduit (puisque les visites supposent la présence de professionnels).

Arrivée des tests antigéniques