menuMENU
Article23 janvier 2020
Abonnés
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Conditions d'admission exceptionnelle au séjour des jeunes majeurs

L'admission exceptionnelle au séjour du jeune majeur en qualité de salarié ou de travailleur temporaire résulte d'une appréciation globale de sa situation, précise le Conseil d'Etat.

Dans une décision du 11 décembre 2019, le Conseil d’État précise les modalités selon lesquelles le préfet apprécie les demandes d’admission exceptionnelle au séjour (AES) en qualité de « salarié » ou de « travailleur temporaire » des jeunes majeurs isolés, ainsi que la manière dont le juge contrôle cette appréciation.