menuMENU
Brève08 novembre 2019
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

Aide à domicile : Alenvi mise sur les équipes autonomes

Quelle est la réalité, au quotidien, d'une « entreprise libérée » ? Notre journaliste s'est invitée, pour ce nouveau reportage long format, à l'une des réunions d'équipe d'auxiliaires de vie employées par Alenvi, jeune entreprise solidaire d'utilité sociale (Esus) qui entend « transformer les exécutants en professionnels responsables ».

Derrière le jargon de start-uper, qui peut irriter certains, le principe est intéressant, et d'ailleurs expérimenté aussi dans le milieu associatif (lire notre long format « Accompagner à domicile, de la parole aux actes » ).

Il mise sur l'autonomie d'équipes de professionnels, qui, guidés par un coach, gèrent par eux-mêmes la répartition des interventions auprès des personnes, le planning, mais sont aussi impliqués dans le recrutement, la prise de contacts avec les familles, etc. 

A l'heure du rapport El Khomri - laquelle a d'ailleurs rencontré Alenvi et ses équipes - ce type d'organisation, qui prévoit aussi un salaire revalorisé - pourrait constituer une des pistes vers l'amélioration de l'attractivité des métiers du grand âge. 

ABONNEMENT
  • Suivez toute l’actualité de votre métier
  • Accédez à tous les dossiers et enquêtes
  • Personnalisez votre actu via les alertes et newsletter
En savoir plus