menuMENU
Brève20 mai 2020
Réagir
Réagir
Imprimer
Télécharger

2 min pour comprendre... les actions éducatives selon les départements

Après huit longues semaines de confinement, les interventions à domicile ont enfin pu reprendre pour les professionnels de la protection de l'enfance. Educateurs spécialisés, techniciens de l'intervention sociale et familiale (TISF), ou encore conseillers en économie sociale familiale (CESF), peuvent poursuivre leurs accompagnements, sous des modalités et des sigles très divers - des AESF jusqu'aux MJAGBF ! 

D'un département à l'autre, du reste, la palette des soutiens proposés peut varier considérablement. Il n'est qu'à observer, sur chaque territoire, la part des actions éducatives « en milieu ouvert » (AEMO), c'est-à-dire ordonnées par la justice, par rapport à celles dites « à domicile » (AED), assurées par le conseil départemental. D'une collectivité à l'autre, cette répartition peut s'avérer équilibrée, ou totalement disproportionnée... Mais en quoi cette diversité répond-elle à l'intérêt supérieur de l'enfant ? 

Une carte en forme de patchwork, et quelques questions sans réponse, à retrouver dans notre rubrique « 2 min pour comprendre ».  

ABONNEMENT
Accédez à l'intégralité de nos contenus
  • Articles & brèves
  • Vidéos & infographies
  • Longs formats & dossiers juridiques
  • Reportages & enquêtes
Découvrez nos offres